13/11 : Ali Maâloul: « L’essentiel est fait »

 
 
 
 “J’ai essayé de faire de mon mieux pour prêter main forte à mes coéquipiers puisque ma titularisation n’était pas certaine à une journée du match.
 
Nous avons entamé la rencontre en imposant une grande pression sur l’adversaire pour essayer de marquer. Mais l’efficacité n’a pas été au rendez-vous. La sélection libyenne a joué sans pression et a réussi à bien colmater les brèches tout en optant pour les contre-attaques.
 
Nous avons malgré tout préservé notre concentration en défense sans concéder d’espaces à l’adversaire. L’important est d’avoir fait l’essentiel en se qualifiant pour la phase finale. Il importe maintenant de tirer les leçons des défaillances pour être fin prêt à prendre part au Mondial”.
Partager!