Abdennour toujours dans l’impasse?

 

 

 

Convoqué une seule fois depuis le début de saison avec l’OM lors du match face à Lille, Aymen Abdennour vit une saison très compliquée à Marseille.

Cependant bien qu’il ait été poussé à la sortie à maintes reprises et informé qu’il ne devrait pas jouer avec  l’Olympique de Marseille, lors de cette saison sportive puisqu’il ne figure pas dans les petits papiers de l’entraineur de Rudi Garcia, le défenseur Tunisien Aymen Abdennour a tenu à rester dans le club Phocéen.

La perspective d’une saison blanche ne l’a semble-t-il pas perturbé du tout, bien qu’il ait un grand besoin de relancer sa carrière, lui qui n’avait joué que 8 matchs de Ligue 1 Française, la saison passée, et 13 de Liga Espagole, la précédente. 

Ce qui lui a valu de perdre sa place en sélection Tunisienne et son statut d’un des meilleurs défenseurs en Afrique.

Et le pire c’est que sa situation à l’OM semble se compliquer de plus en plus puisque la direction du Club, qui veut le pousser à partir pour se débarrasser de son gros salaire de l’ordre de 225.000 euros bruts mensuels, l’a totalement écarté de la liste des joueurs sur lesquels elle va compter dans l’Europa Ligue.

Pire encore, avec l’accord du staff technique, le nom d’Adbennour ne figure même pas dans la liste B des réservistes de l’OM qui peuvent intégrer l’effectif et jouer l’Europa Ligue.

Ainsi donc le message est clair, à l’OM où « tout le monde s’accorde à dire qu’Abdennour a déçu chaque fois qu’on a fait appel à lui la saison passée », ce joueur doit partir au plus vite surtout que son salaire (le 8ème plus gros du club) après les cadres Mandanda, Amavi, Rami, Luiz Gustavo, Payet, Thauvin, Germain est inadéquat avec ses performances.

Cependant, bien que sa carrière sportive soit très affectée, Adbennour (29 ans) n’a pas voulu quitter l’OM malgré les offres qui lui sont parvenues de certains clubs espagnols et turcs pendant le mercato estival.

Il semble, dans ce cadre, que l’aspect financier a été primordial dans son choix puisqu’il devait faire d’énormes sacrifices sur le plan matériel et accepter de voir son salaire de 225.000 euros bruts mensuels (quelque 730 mille dinars par mois), revu largement à la baisse, afin d’intégrer un de ces clubs.

Il est à rappeler qu’Adbennour est engagé avec le club Espagnol de Valence jusqu’au mois de juin 2020, avec les mêmes conditions financières. Il a été prêté l’année dernière au club Français de l’OM pour une saison avec une option d’une saison supplémentaire s’il dispute plus de 15 matchs comme titulaire toutes compétitions confondues.

Et c’est ce qui s’est finalement passé pour qu’il se retrouve dans cette impasse qui risque malheureusement de stopper sa belle carrière, à moins qu’il accepter de partir au moins de décembre pour relancer sa carrière ailleurs qu’à Marseille.

H.B.M