Abdennour vers le championnat russe

 
 
 
A dix jours de la clôture du mercato, le défenseur central international tunisien du Valence CF, Aymen Abdennour, n’a toujours pas trouvé preneur. Le temps presse.
 
Les jours d’Aymen Abdennour (28 ans) à Valence sont comptés. Vendredi, pour le premier match de Liga de la saison face à Las Palmas (1-0), le défenseur des Aigles de Carthage n’était pas sur la feuille de match, devancé dans la hiérarchie par Ezequiel Garay, Rubén Vezo et Javi Jiménez. Les récentes arrivées du Colombien Jeison Murillo (Inter) et du Brésilien Gabriel Paulista (Arsenal) poussent encore davantage le Tunisien vers la sortie.
 
Présent dimanche soir à Paris, Peter Lim, actionnaire majoritaire du club che, se trouvait lundi en Angleterre pour accélérer le recrutement. En profitera-t-il pour trouver un point de chute à Abdennour, toujours professionnel dans son comportement mais qui a beaucoup joué de malchance depuis sa signature il y a deux ans ? Entre blessures et crises de confiance, l’ancien Monégasque n’est jamais parvenu à s’imposer et a vu son temps de jeu se réduire considérablement (22 matchs en Liga en 2015/16, 13 la saison passée).
 
Le Zenit à la rescousse ?
 
Jusqu’à présent, plusieurs équipes de Premier League se sont penchées sur son profil. Si Everton a un temps paru intéressé, c’est Watford qui, fin juillet, aurait formulé l’offre la plus concrète : un prêt avec option d’achat. Valence voudrait récupérer une dizaine de millions d’euros. Par ailleurs, la Ligue 1 n’a pas complètement oublié les saisons probantes d’Abdennour à Toulouse et Monaco. Mais Valence a besoin de liquidités et il demeure compliqué de trouver un club en France capable d’un tel investissement.
 
Lundi après-midi, la presse espagnole fait état d’un accord entre le joueur et le Zenit Saint-Pétersbourg dirigé par l’Italie Roberto Mancini. Les différentes sources affirment qu’il s’agit d’un contrat portant sur deux saisons. Il ne manque plus qu’un accord entre Valence et le club russe. Le roc a peut-être trouvé son nouveau challenge
Partager!