Al Ahly ne comprend pas… !

A la suite de la finale aller de la Ligue des champions africaine remportée vendredi dernier face à l’Espérance Tunis (3-1), Al Ahly a vu la CAF suspendre son attaquant Walid Azaro pour 2 matchs, dont la manche retour vendredi.
Dans une lettre officielle, le club cairote a contesté cette sanction et demandé l’aide de la Fédération égyptienne.

Les Diables Rouges affirment avoir déjà sanctionné en interne Azaro, qui a déchiré son maillot pour induire l’arbitre en erreur, et indiquent surtout que l’arbitre n’a pas mentionné cet incident dans son rapport de match.

De plus, le géant égyptien ne comprend pas l’amende de 20 000 dollars dont il a écopé alors qu’aucun débordement en tribunes ne lui a été notifié.
Enfin, Al Ahly s’est ému de la convocation de son entraîneur Patrice Carteron devant la commission de discipline alors que le technicien s’estimait victime d’une agression.