Al Ahram: « L’hémorragie commence pour la Tunisie »


Le match Tunisie-Angola (1-1) disputé lundi à Suez pour le compte de la 1ère journée du groupe E de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019) a été largement relaté par la presse égyptienne paraissant lundi soir.

Sous le titre “L’hémorragie commence pour la Tunisie”, le quotidien du soir “Al Ahram” a souligné que la sélection angolaise a réussi à tenir en échec les Aigles de Carthage après avoir dominé la rencontre, ajoutant que la sélection tunisienne, après avoir ouvert le score par Msakni (34 sp), s’est repliée en défense, laissant les Angolais prendre les choses en main avant d’égaliser à la 73e grâce à Campos.

Le journal a, par ailleurs rapporté les déclarations du sélectionneur national Alain Giresse dans lesquelles il estime que le résultat reflète la mauvaise prestation de la sélection tunisienne, appelant à corriger les erreurs avant les matches face au Mali et la Mauritanie.

Concernant Youssef Msakni, sous le titre “Msakni entre dans l’histoire”, le quotidien précise que ce dernier est devenu le joueur tunisien à marquer en quatre phases finales de coupe d’Afrique des nations, à savoir 2012, 2013, 2017 et 2019.

Le quotidien a également rapporté les déclarations de l’entraineur de l’Angola, Vassiljevic et du joueur Giraldo qui a estimé que “l’Angola a réalisé un début exemplaire”.

Le journal Al Massaa a titré, de son côté son article réservé au match Tunisie-Angola: “Début difficile pour les Aigles de Carthage”, estimant que “la sélection tunisienne a fait match nul avec l’Angola au terme d’une modeste prestation” et que “les joueurs tunisiens eux-mêmes ne se sont pas reconnus et ont été hors service pendant la majeure partie de la rencontre”.

Le quotidien a d’autre part évoqué l’accueil chaleureux qui a été réservé au milieu de terrain tunisien du Zamalek d’Egypte, Ferjani Sassi de la part du public présent au stade de Suez dès qu’il a foulé la pelouse avec le onze tunisien ou après son entrée en seconde mi-temps en tant que remplaçant.

Les déclarations de Giresse ont également occupé une place dans les pages sportives du quotidien qui a rapporté que le technicien français va chercher avec ses joueurs les raisons de ce manque de réussite pour corriger les erreurs sans cacher ses appréhensions concernant le match face au Mali.