Al Wataniya réclame des mesures de sécurité pour ses journalistes

 
La violence qui gangrène le championnat de Tunisie a franchi un nouveau palier dimanche lors du choc entre l’Etoile du Sahel et le Club Africain (0-1). En colère après l’arbitrage, les supporters de l’ESS s’en sont pris à la tribune de presse en lançant divers projectiles, dont des pierres.
 
Deux journalistes de la chaîne Al Wataniya, Lotfi Khaled et Anis Sahbani ont été blessés au cours de cette agression. La télévision nationale dénonce dans un communiqué publié dimanche soir des attaques « devenues fréquentes » et réclame des mesures de sécurité pour ses journalistes. Dans le cas contraire, la chaîne a annoncé qu’elle renonçait à couvrir la suite du championnat.
De son côté, l’Association tunisienne des journalistes sportifs a fermement condamné l’agression subie dimanche au stade de Sousse et exigé la protection physique et morale des journalistes dans l’exercice de leurs fonctions.