Chawat, un baptême tonitruant

 
Un doublé inscrit par Firas Chawat, pour sa toute première titularisation avec le onze national, au terme de la victoire de la Tunisie face au Niger (2-1), a permis aux Aigles de Carthage d’officialiser leur qualification pour la phase finale de la CAN 2019 Cameroun 2019 (Groupe J), en match comptant pour la 4e journée, disputé mardi à Niamey.
 
Les Aigles de Carthage, qui s’étaient imposés samedi devant le même adversaire à Radès (1-0), remportent leur quatrième victoire de suite après avoir battu également l’Egypte (1-0) et eSwatini en déplacement (2-0), consolidant ainsi leur place en tête du tableau (12 pts) et validant leur billet pour la phase finale pour la 19e fois.
 
L’Egypte qui s’est imposée auparavant devant eSwatini en déplacement (2-0) a conforté sa place de dauphin avec 9 points et décroché également son billet pour la phase finale. eSwatini et Niger occupent la dernière place avec 1 point chacun.
 
Les protégés de Faouzi Benzarti évoluaient encore une fois sans Khazri, Maaloul et Syam Ben Youssef, blessés, alors que l’absence de son meneur de jeu Youssef Msakni se prolongeait en raison de sa reprise récente des entraînements après son opération aux ligaments suivie de sa convalescence.
 
Le sélectionneur national Faouzi Benzarti qui a tiré les enseignements du match aller décevant à Radès procédait à plusieurs remaniements en alignant Hamza Mathlouthi en défense, Mohamed Amine Ben Amor à l’entrejeu, Aymen Ben Mohamed sur le flanc gauche et Firas Chawat (22 ans) en pointe de l’attaque à la place de Khenissi.
 
D’entrée les joueurs nigériens, qui évoluaient devant leur public, exerçaient un pressing haut faisant preuve de plus d’assurance dans la manipulation du ballon sans pour autant inquiéter la défense tunisienne.
 
Le onze national ne tardait pas à reprendre les choses en main pour poser son jeu et développer son football habituel grâce notamment à la contribution de ailier Oussama Haddadi et aux débordements d’Aymen Ben Mohamed.
 
Les efforts tunisiens payaient finalement à la 27 grâce à un but de Firas Chawat qui ouvre le score pour les aigles de Carthage en déjouant le hors jeu, parvenant sans difficulté à pousser la balle au fond des filets.
 
Pour son premier match de titulaire avec les Aigles de Carthage l’avant de pointe “sfaxien” connaissaint une belle réussite puisqu’il doublait la mise cinq minutes plus tard (32), servi par Naim Selliti après une belle ouverture de Amine Ben Amor.
 
Mais la réaction nigérienne ne se fait pas attendre longtemps. Youssouf Oumarou Alio parvenait à réduire le score à la 36 de la tête sur un corner, inscrivant le premier but de sa sélection en quatre matches disputés jusqu’ici et imprimait plus de suspens à la rencontre.
 
A la reprise, les Nigériens prenaient en effet l’initiative du jeu sous une chaleur étouffante frôlant les 40 degrés. Maazou tentait sa chance de la tête mais sa reprise passait légèrement au dessus avant que Ben Mustapha ne s’interpose pour éloigner le danger.
 
La sélection tunisienne gérait son mince avantage en contrant les rares tentatives des Nigeriens et en lançant par moments des contres. Elle a failli inscrire le troisième but par Ben Youssef dont la puissante frappe était difficilement déviée par le gardien Daouda Kassaly
 
Renforcés par Khenissi, aligné à la 65 à la place de Chawat, les Aigles de Carthage subissaient par moment le pressing des Nigériens, sans trop souffrir, mais le jeu se concentrait à l’entrejeu.
 
Ils imposaient dans les ultimes minutes une forte pression sur l’arrière garde, ratant un but tout fait à la 85, Ben Ahmed trop court, poussant du pied droit le ballon sur le poteau suite à un excellent service de Selliti au terme d’un débordement sur le flanc droit de la défense et une intervention en catastrophe du gardien Daouda.
 
La sélection nationale préserve ainsi son invincibilité, réussissant ainsi un sans faut qui lui permet de conserver le leadership et d’assurer sa qualification pour 19e fois et la 14 fois de suite.
 
Lors de la 5e et avant dernière journée, prévue à la mi-novembre, l’Egypte accueillera la Tunisie dont l’enjeu sera le leadership du groupe alors que eSwatini recevra le Niger.
 
Formations
Tunisie:
Farouk Ben Mustapha, Yassine Meryah, Dylan Bronn, Oussama Haddadi, Hamza Mathlouthi, Ilyes Skhiri, Amine Ben Amor, Fakhreddine Ben Youssef, Aymen Ben Mohamed, Naim Sliti et Firas Chawat (Taha Yacine Khenissi 66).
 
Niger:
Daouda Kassaly, Seyni Abdoul Razak, Dan Kowa Koffi, Nasser Abdoulaye Garba, Kaidou Assadek, Youssouf Oumarou Alio, Ali Mohamed, Wankoye Mohamed Djibo, Ousmane Diabate, Adje Adebayor et Soumana Hainikoye.