Giresse: Un match de « transition »


Voici la déclaration du sélectionneur national, Alain Giresse à l’issue du match amical face au onze irakien, disputé vendredi soir au stade olympique de Rades et soldé par une victoire 2-0 des Aigles de Carthage.

Alain Giresse (sélectionneur de la Tunisie) : “Ce soir nous avons disputé un match que je qualifierai de match de passage dans la préparation de la coupe d’Afrique des nations d’Egypte avec des joueurs qui ne sont pas tous au même niveau de préparation et de condition physique. C’est aussi un match avec des enseignements qui nous permet d’avancer, de vite se pencher sur le prochain match et de songer à la finalisation de la liste qui sera connue dans quatre jours”.

L’occasion a été donnée aujourd’hui au staff technique de découvrir aussi les joueurs olympiques dont certains ont des qualités certaines. Mais il est difficile et un peu prématuré de pouvoir envisager un parcours à la CAN 2019 de ces joueurs. Ce sont des joueurs natifs de 2000 et 2001 qu’il faudrait protéger plutôt que de les lancer dans le grand bain prématurément.

Quant au placement de Wahbi Khazri (évoluant comme un électron libre), les joueurs offensifs de qualité ont toujours la liberté d’entreprendre et Khazri et Msakni entrent dans ce registre. Il faut toutefois trouver l’organisation sur le terrain qui l’autorise”.