Khazri: « On n’a rien à perdre »

 
 
Dans un entretien accordé au journal L’Equipe, l’attaquant du Stade Rennais, Wahbi Khazri, de retour de blessure, estime que ses 84 minutes face à l’Angleterre vont lui donner le rythme nécessaire pour être plus performant, samedi, face à la Belgique.
 
 
«Nous avons une équipe de talent. Certaines personnes ont sous-entendu que la défaite face à l’Angleterre (1-2) était de notre faute. Mais il faut savoir, parfois saluer le jeu de l’adversaire. Les Anglais ont fait un super match contre nous, notamment pendant les vingt-cinq premières minutes. Nous allons maintenant jouer la Belgique, une grosse équipe, favorite pour cette Coupe du monde. On s’attend à un match difficile. On a à coeur de montrer que notre première rencontre ne reflète pas la vraie valeur de notre équipe. Qu’elle est plus forte que ça depuis l’arrivée du sélectionneur (2017).
Si on a eu la pression, j’espère qu’on saura la mettre de côté. On n’a rien à perdre. On est conscients de la difficulté mais on en est capables. Face à l’Angleterre, offensivement, on a été inoffensifs. Mais on a un groupe jeune et soudé. On va le démontrer. Me concernant, cela faisait deux mois que je n’avais pas touché le ballon en compétition. Ces 84 minutes d’effort m’ont fait beaucoup de bien. Je me suis remis en question. J’ai déjà retrouvé des sensations. Cela ne m’a pas permis d’aider l’équipe comme je voulais le faire. Mais je compte faire plus de décrochages, d’appels face à la Belgique. Ce sera à moi de sortir une performance pour aider mon équipe.»