La Juve sans pitié | INFOSFOOT

La Juve sans pitié

 
 
La Juventus Turin, toute proche du titre en Serie A, et l’AC Milan, sixième de Serie A, se disputaient mercredi soir la Coupe d’Italie. Après une première période engagée mais sans but, la Juve a fait la différence en à peine dix minutes grâce à un doublé de Benatia et un but de Douglas Costa. Le calvaire a continué pour Milan, avec le csc de Kalinic.
 
La Juventus Turin, toute proche du titre en Serie A, a décroché une treizième Coupe d’Italie de son histoire. Elle pourrait même réaliser le quatrième doublé championnat-Coupe. Ce sont les Lombards qui sont le mieux entrés dans la rencontre en mettant à contribution Buffon à la huitième minute de jeu. Cutrone, après un bon échange avec Calhanoglu, trouvait les gants du portier turinois. La Juventus répondait seulement quelques minutes plus tard par Dybala. L’Argentin, servi par Matuidi, décroisait trop sa frappe (15’). 
 
Équilibrée, la rencontre était néanmoins à l’avantage des Turinois, dominateurs balle au pied, mais ne se créant que de très rares situations dangereuses, notamment par Douglas Costa ou Cuadrado. Les Milanais, eux, profitaient de leurs rares incursions pour solliciter Buffon, comme sur une frappe fuyante de Suso à la demi-heure de jeu.
 
Dybala, Cuadrado, encore, mais aussi Mandzukic ont tenté de trouver la mire en fin de première période, mais Donnarumma, attentif, a assuré derrière ses défenseurs jusque-là très sérieux. Pas vraiment inspirée, la Vieille Dame pouvait remercier Buffon à l’issue de cette première période.
Milan allait ensuite subir  le réveil de la Juventus. Après deux occasions chaudes de Dybala, c’est Benatia qui ouvrait le score (56’) de la tête à la suite d’un corner. Après un nouveau missile de Dybala, repoussé par Donnarumma, c’est Douglas Costa qui doublait la mise (61’), après une grosse faute de main du portier lombard.
 
La défense milanaise pliait, tout comme son gardien qui avait pourtant été impérial avant le deuxième but de la Juve. Sur un nouveau corner, Donnarumma négociait mal une tête turinoise et relâchait le cuir dans les pieds de Benatia, qui réalisait un doublé (64’). En à peine dix minutes, la Vieille Dame tuait le match.
 
Matuidi aurait pu relancer le match en marquant contre son camp, mais il était sauvé par son poteau, à l’inverse de Kalinic, qui trompait son propre gardien (76’). La fin de match n’était qu’une attente du coup de sifflet final pour les deux équipes. La Juve remporte sa 13e Coupe d’Italie et peut encore réaliser le doublé.
 
 
Juventus Turin – AC Milan : 4-0
 
 
Buts : Benatia (56′, 64′), Dougla Costa (61′), Kalinic (76′ csc).