La leçon de Ridha Charfeddine

La présence du président de l’Etoile Sportive du Sahel, Ridha Charfeddine, à la cérémonie festive du Centenaire de l’Espérance Sportive de Tunis a été saluée par la grande majorité des sportifs tunisiens.
En participant à cette fête, bien qu’il sût qu’il allait s’attirer la foudre de certains fanatiques Sahéliens, Ridha Charefeddine a donné une vraie leçon de civisme dans un monde du sport qui a perdu ses repères en Tunisie depuis de nombreuses années.
Son action est à méditer par tous les présidents et responsables si on veut assainir le sport tunisien de la violence, du régionalisme et de la haine aveugle de l’autre, car pour vivre ensemble, il faut savoir s’accepter dans la différence et le respect, surtout que le sport est devenu une sorte de monde à part, une société au sein de la société, où nous pouvons placer nos espoirs.