Le Real a eu très chaud

Malmené par la Juve, le Real a attendu la dernière seconde et un penalty de l’inévitable Cristiano Ronaldo pour arracher sa qualification en demi-finale (1-3). Un match fou qui restera dans les annales.
Ne jamais gagner par 3 buts d’écart un match aller de C1. Telle est peut-être la leçon à tirer de cette semaine folle qui a vu la Roma renverser le Barça (1-4/3-0) mardi et la Juve passer tout proche de l’exploit ce mercredi soir à Santiago Bernabeu. Malheureusement pour les coéquipiers de Matuidi, qui ont mené 3-0 à Madrid jusqu’à la dernière seconde, il n’y a finalement pas eu de “Juventada”, la faute à un penalty contesté (Buffon a vu rouge) obtenu par Lucas Vazquez, mais pourtant incontestable, transformé par Cristiano Ronaldo (90+7e).

Les tops et les flops
Un immense coup de chapeau à la Juve qui a été héroïque. Le football est parfois cruel et les Italiens en ont fait les frais. Si la Roma a dévoré le Barça mardi, la Vieille Dame a tout de même concédé de nombreuses occasions face au Real. Sur l’ensemble de la partie, ce n’est donc pas illogique que les Merengues marquent au moins une fois. Les Italiens ont également eu de nombreuses occasions, mais ils sont tombés sur un excellent Navas, auteur de plusieurs parades décisives. Grandissime favori à sa succession, le Real devra montrer un autre visage en demi-finale. Ses futurs adversaires (Bayern, Liverpool ou Roma), n’hésiteront pas à appuyer là où ça fait mal : en défense. Privée de Sergio Ramos, la bande à Zizou a coulé de toutes parts, dépassée notamment par la vitesse d’un Douglas Costa et la puissance de Mandzukic. Seule ombre de la soirée : le carton rouge et pétage de plomb de Buffon qui, pour le dernier match européen de sa carrière, aurait mérité un meilleur clap de fin.