Les décisions de la CAF

A défaut d’avoir communiqué le résultat du tirage au sort de l’édition 2018/19 de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF censé avoir eu lieu samedi, la Confédération africaine de football (CAF) a effectué deux annonces dimanche dernier.

L’instance a d’abord annoncé qu’exceptionnellement, en raison du décalage de la CAN au mois de juin-juillet, le tour préliminaire de la Coupe de la CAF 2018/19 aura lieu avant la finale de l’édition 2018 (Raja-Vita). La CAF a par ailleurs ajouté que le pays vainqueur de la CdC n’aura pas le droit d’être représenté par un 3e club (au cas où le vainqueur n’a pas validé son billet via les compétitions nationales).

– Le communiqué de la CAF :

« En référence aux règlements de la Coupe de la Confédération, aucune association ne pourra engager plus de deux équipes à la compétition. Au cas où le détenteur du titre est en même temps engagé en tant que champion de la Coupe locale ou troisième du Championnat National, il sera engagé avec un seul autre représentant et ne sera pas remplacé par un troisième club.

Pour cette année 2018/2019 transitoire, la finale de la Coupe de la Confédération 2018 sera jouée le 30 Novembre, 1er ou 2 Décembre 2018, soit après le début des préliminaires 2018/2019. Le vainqueur de la Coupe de la Confédération 2018, AS Vita Club (RD Congo) ou Raja Club Athletic (Maroc), ne sera pas connu durant la période des engagements des équipes.

Cette situation spéciale due au décalage de dates sera portée au Comité d’urgence du Comité Exécutif de la CAF pour décision. »