L’EST accrochée, le CA revient fort

 
 
L’Espérance ST a raté l’occasion d’amorcer une belle échappée en tête du tableau de la Ligue 1 de football professionnel en concédant le nul en fin de match face à son dauphin le CS Sfaxien (1-1), alors que le Club Africain a confirmé son regain de forme en décrochant une courte mais précieuse victoire en déplacement face à l’O.Medenine (1-0), en matchs en retard comptant pour la 9e journée, disputés samedi.
 
Le leader “sang et or” semblait avoir fait le plus dur en menant au score grâce à l’ex-attaquant “sfaxien” Fakhreddine Ben Youssef d’une reprise de la tête en toute fin de première mi-temps. Malgré les efforts des protégés de Faouzi Benzarti de se mettre à l’abri en seconde période, ils n’ont pu trouver la faille, jusqu’à cinq minutes de la fin lorsque Karim Aouadhi a arraché une égalisation méritée d’une belle reprise de la tête.
 
Le champion sortant, seule équipe de Ligue 1 invaincue, aspirait à une victoire qui lui aurait permis de creuser l’écart avec 8 points, mais il a finalement maintenu les 5 points qui le séparent de son dauphin qui réalise ainsi une très bonne opération en restant en course pour le titre à mi-parcours du championnat.
 
Dans le second match de la journée, le Club Africain a décroché une deuxième mais importante victoire sur le plus mince écart à Médenine (1-0), la première à l’extérieur, intervenant après sa bonne performance à domicile devant l’ES Sahel (1-0) et confirmant le bon état d’esprit du club depuis la prise en main de l’équipe par Kamel Kolsi puis la désignation de Bertrand Marchand à la tête du staff technique. Sa tâche a été facilité samedi par son adversaire qui a raté un penalty à la 63′.
 
Les Clubistes remontent à la faveur de cette 6e victoire à la 4e place avec 21 points et 11 longueurs de retard sur le leader à la fin de la phase aller, alors que l’O. Médenine reste enlisé dans la zone de relégation en partageant la 11e place avec la JS Kairouan (13 pts), avec 7 points d’avance sur l’ES Zarzis, avant dernier, et 9 sur l’US Ben Guerdane (4 pts), lanterne rouge.
 
Dimanche, deux autres matchs sont au programme de la mise à jour du calendrier.
 
Dans le premier, l’ES Sahel (5e avec 20 pts), en butte à de grandes difficultés en championnat et des contre-performances qui lui ont valu d’accuser un retard de 12 points sur le leader, reçoit le S.Gabésien, logé à la 10e place (14 pts) . 
La rencontre marque le baptême de feu de l’entraineur algérien Kheireddin Madoui qui aura la lourde responsabilité de remettre sur les rails son nouveau club qui n’aura pas d’autre alternative que le succès pour retrouver la sérénité et éviter la grogne de ses supporters.
 
La formation sudiste, non moins mal lotie tentera de son côté de décrocher un bon résultat après avoir échoué à remporter la victoire lors de ses cinq dernières sorties, entraînant le départ de son entraîneur Maher Kanzari.
 
La seconde rencontre met aux prises le CA Bizertin (6e avec 19 points) et le S.Tunisien (8e avec 17 points), dans un match équilibré et indécis.
 
Le club nordiste, auteur de trois défaites de suite aura à cœur d’arrêter l’hémorragie et rééditer ses performances du début de l’aller, alors que le Stade Tunisien, le moral au beau fixe après une série de résultats positifs lors des trois derniers matchs, essaiera de tirer avantage du doute qui a gagné les Cabistes pour décrocher la victoire et progresser davantage au classement.