L’EST favori, mais vigilance !

L’Espérance Sportive de Tunis accueillera mercredi à Radès (17h00), la formation mauritanienne de l’ASAC Concorde, en match retour du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique de football, avec l’intention de décrocher sa qualification aux seizièmes de finale, après avoir ramené un nul précieux (1-1) du match aller disputé à Nouakchott.

Le représentant tunisien aura besoin d’une victoire ou au moins d’un nul vierge pour atteindre son objectif, ce qui rendra sa mission un peu délicate même s’il partira largement favori face à un adversaire peu rompu aux compétitions continentales.

Les Sang et Or tenteront de ce fait de jouer sans calculs, mais avec beaucoup de vigilance et de réalisme pour faire l’essentiel et aller de plain-pied au prochain tour de la compétition qu’ils ont quittée l’année dernière au stade des quarts de finale face à Al Ahly d’Egypte.

Le match intervient certes après un rythme marathonien subi par la formation tunisoise, entre Ligue 1, coupe de Tunisie et Ligue des champions, mais le leader du championnat national semble être bien armé pour ce genre de défis et pourra puiser dans toutes ses reserves pour le relever.

Le moral nullement entamé après la première défaite essuyée en championnat face au Club Africain dimanche dernier dans le derby de la capitale (1-2), les protégés de Khaled Ben Yahia tenteront de confirmer, à l’occasion de cette rencontre, qu’ils n’ont jamais abdiqué et qu’ils sont en mesure de surmonter toutes les difficultés, comptant dans cela sur un groupe solide et renforcé par tous ses éléments.

En l’absence de Youssef Blaili et de Mohamed Ali Moncef, non qualifiés, le coach espérantiste pourra renforcer son groupe par les élements les plus frais physiquement et les mieux adaptés techniquement à ses options tactiques, qui seront portées fort probablement sur l’offensive.

Pour ce faire, le staff technique devra compter sur les services du revenant Taha Yassine Khenissi et de Haythem Jouini pour gagner ce pari de l’offensive, tout en faisant appel à la vigilance de son arrière- garde pour préserver ses buts intacts.

A la lumière de ces choix, la formation rentrante pourra ainsi être composée des joueurs suivants: Moez Ben Cherifia- Chamseddine Dhaouadi, Montassar Talbi, Sameh Derbali, Khalil Chammam- Fousseny Coulibaly, Franck Kom, Saâd Bguir, Anis Badri- Haytheme Jouini et Taha Yassine Khenissi.

Sachant que le match ne sera pas une simple formalité, les coéquipiers de Ben Cherifia devront allier efficacité et vigilance face à un adversaire qui rêve d’un exploit en Ligue des Champions et face à un adversaire de taille, en comptant sur l’effet surprise.

Pour rappel, le club mauritanien compte deux participations à la Coupe de la confédération, avec un bilan d’un match nul et trois défaites en quatre rencontres. Il a également participé à la Coupe de l’UFOA 1982 (élimination au premier tour) et à la Ligue des champions arabes de football 2004-2005 (élimination au tour préliminaire).