Coupe Zayed: L’Etoile plie sans rompre


Au terme d’un match disputé à la hauteur de la réputation des deux clubs, l’Etoile Sportive du Sahel s’est qualifiée pour les demi-finales coupe Zayed des clubs champions, en dépit de la défaite en quart retour face au Raja Casablanca (0-1).

Le représentant du football tunisien décroche son billet grâce à sa victoire lors de la première manche, disputée à Rabat, le 25 janvier dernier, sur le score de 2 à 0.

Ce vendredi, il y a lieu de retenir particulièrement une première mi-temps très rythmée au cours de laquelle, les deux formations ont multiplié les offensives.

Grâce à leur transition offensive rapide, les Rajaouis ont posé bien des problèmes à l’ES Sahel, contrainte d’aller de l’avant pour se mettre à l’abri tout en restant vigilante face à la vivacité des attaquants du Raja.

La première occasion franche pour les étoilés n’intervient qu’à la 17e lorsque Iheb Msakni manque l’ouverture du score en voyant ses tirs repoussés par Zniti à deux reprises.

A la demi-heure de jeu, les efforts des marocains pour entretenir l’espoir de qualification sont récompensés lorsque Mohsen Yajour exploite judicieusement un ballon repoussé par le gardien Bediri pour donner l’avantage à son équipe en poussant le ballon au fond des filets.

En deuxième mi-temps, le jeu s’est surtout concentré dans la moitié de terrain de l’ES Sahel.

La formation rajaouie plus que jamais déterminée à revenir à égalité sur l’ensemble des deux matches, s’est procurée plusieurs occasions sans parvenir à doubler la marque.

Le technicien français de l’ES Sahel, Roger Lemerre réagissait très vite en faisant entrer Alaya Brigui à la place de Yassine Chikhaoui pour rétablir l’équilibre entre les lignes de l’Etoile.

Ce dernier changement n’y changera rien à la physionomie de la seconde période qui demeurait dans l’ensemble en faveur des Rajaouis, très déterminés user de tous les moyens pour doubler la marque.

Les étoilés se contentaient quant à eux de défendre et de gérer les assauts des marocains.

Face à cette forte pression, la défense étoilée multipliait les fautes et Ammar Jemal écopait d’un carton rouge à la 89e et sera donc absent lors de la demi-finale aller.

Dans le temps additionnel (90+2), Alaya Brigui qui se trouvait face à face avec le gardien Zeniti, rate le KO en tirant à côté de la cage.

Le club de la perle du Sahel parvient à l’issue d’un match difficile à se qualifier pour les demi-finales coupe Zayed des clubs grâce notamment à sa bonne performance de l’aller.

Le club sahélien, unique représentant tunisien encore en lice dans la compétition, avait obtenu son billet pour les quarts de finale en éliminant en 1/8e de finale un autre club marocain, le Widad Casablanca (0-0 à l’aller à Casablanca et 1-0 au retour à Sousse).

Au tour précédent (1/16e de finale), la formation étoilée avait sorti le club jordanien Al Ramtha (3-1 à l’aller à Sousse et 1-3 au retour en Jordanie).

La compétition est dotée d’une récompense juteuse de 6 millions de dollars pour le vainqueur.

Quarts de finale :

Retour

8 février:

Retour: (+) ES Sahel (Tunisie) – Raja (Maroc) 0-1

Aller

Samedi 26 février

Raja Casablanca (Maroc) – ES Sahel (Tunisie) 0-2

Jeudi 31 janvier

Aller

MC Alger (Algérie) – Al-Merrikh (Soudan) 0-0

Retour: 16 février

Samedi 16 février (aller)

Al-Hilal (Arabie saoudite) – Al Ittihad d’Alexandrie (Egypte) (retour 25 février)

Al-Wasl (Emirats arabes unis) – Ahly Djeddah (Arabie saoudite) (retour 25 février)

Demi-finales:

Vainqueur Al Hilal (Arabie saoudite)-Ittihad Alexandrie (Egypte) affrontera

Vainqueur Al Wasl (Emirats arabes unis)-Al Ahli (Arabie saoudite)

Vainqueur Raja Casablanca (Maroc) – ES Sahel (Tunisie) affrontera

Vainqueur MC Alger (Algérie) – Al-Merrikh (Soudan).

Formations : 

ESS: Makram Bdiri, Ammar Jemal, Wajdi Kechrida, Ahmed Raddaoui, Iheb Msakeni, Zied Boughattas, Yacine Chikhaoui (Alaya Brigui), Maher Hannachi, Malek Beyaou, Karim Aaouadhi, Karim Laaribi.

Raja : Anas Zeniti, Abderrahim Chaker, Zakaria Hadraf, Fabrice Ngah, Mohsen Yajour, Badr Banoun, Ibrahima Niacy, Sofiene Rehimi, Abdelilah Hafidhi, Omar Boutayeb, Ayoub Nannah.