Mâaloul: « Sans complexes »

 
L’entraineur de la sélection tunisienne de football, Nabil Mâaloul a affirmé que les Aigles de Carthage ne vont pas jeter l’éponge et défendrons crânement leur chance au Mondial Russie 2018, dont le tirage au sort effectué vendredi au palais du Kremlin à Moscou, les a placé dans le groupe G face à deux poids lourds du football mondial, l’Angleterre et la Belgique. Le Panama complète le groupe.
 
“Nous jouerons sans complexes et nous allons faire de notre mieux pour représenter dignement le football Tunisien” a-t-il déclaré aux médias à l’issue de la cérémonie du tirage au sort.
 
“Il n’y a pas de tirage facile en coupe du monde, a poursuivi le sélectionneur national et toutes les équipes feront leur possible pour présenter leur meilleur visage. Nous allons affronter deux des meilleures équipes, la Belgique, qui occupe la cinquième place dans le dernier classement de la FIFA et l’Angleterre, une grande nation de football même si elle est 15ème mondiale. Elle vient de changer son staff technique qui sera déterminé a défendre crânement les chances de l’équipe. Quant au Panama, il aura à coeur de démontrer que sa qualification au Mondial n’est pas un hasard et voudra créer la surprise de ce premier tour.
 
Nous allons joueur notre premier match face à l’Angleterre le 18 juin, juste après le ramadan et j’espère que nous seront prêts sur tous les plans et présenter un bon rendement à la hauteur des attentes. Pour cela nous allons bien nous préparer pour ce rendez-vous mondial et disputer des matches amicaux face à des adversaires que nous choisirons avec soin. L’équipe est appelée à faire honneur à sa cinquième participation en coupe du monde d’autant que nous allons joueur sans pression ce qui va nous aider à fournir une bonne prestation” a-t-il affirmé.
 
La Tunisie rappelle-t-on, qui évoluera dans le groupe G, ouvrira face à l’Angleterre, le 18 juin à Volgograd (20h00), avant d’affronter la Belgique le 23 juin au stade du Spartak à Moscou et terminera le premier tour face au Panama le 28 juin à Saransk (20h00).
Partager!