Maintenant, le patron, c’est Khazri

Maître à jouer de la sélection tunisienne, Youssef Msakni s’est blessé samedi en club avec Al Duhail. Victime d’une rupture des ligaments croisés, le milieu offensif a annoncé son forfait pour le Mondial 2018. Un énorme coup dur pour les Aigles de Carthage.
Coup de massue pour la Tunisie. A 68 jours du coup d’envoi du Mondial 2018, les Aigles de Carthage viennent en effet de perdre leur maître à jouer, Youssef Msakni, qui a déclaré forfait pour la compétition. Entré en jeu à la mi-temps samedi face à Al-Sailiya (5-2) dans le championnat qatari, le milieu offensif d’Al-Duhail est ensuite sorti sur blessure à la 76e minute avant que le terrible verdict ne tombe : l’ancien Espérantiste souffre d’une rupture des ligaments croisés du genou.

Cette blessure va l’éloigner des terrains pendant plusieurs mois et évidemment lui faire rater le grand rendez-vous russe, comme le joueur de 27 ans l’a confirmé sur Instagram. Brillant durant les éliminatoires, le natif de Tunis va laisser un vide énorme…

Pour se rassurer,Nabil Maâloul se dira qu’il a parfaitement débuté sa préparation en mars contre l’Iran et le Costa Rica (deux victoires 1-0) sans Msakni, qui avait déjà déclaré forfait après une blessure au ménisque. En tout cas, suite à cette tuile, Wahbi Khazri va devoir un peu plus encore enfiler le costume de patron et mieux gérer son caractère impulsif. Naïm Sliti et Saîfeddine Khaoui, qui vient juste de fêter ses premières capes, vont quant à eux voir leurs responsabilités élargies.