Nabil Maâloul: « Une grosse pression »

 
 
 “Ce genre de match ne se joue pas mais se gagne. La pression a été très grande sur les joueurs en raison de l’enjeu de la rencontre. Nous l’avons bien entamée et créé de nombreuses occasions de buts lors les premières minutes mais le dernier geste a fait défaut, ce qui a redonné plus de confiance à l’adversaire.
 
J’ai essayé de rectifier le tir entre les deux mi-temps mais le scénario de la première période s’est répété à la seconde période. La peur d’encaisser des minutes a inhibé les joueurs. Mais l’essentiel est d’avoir décroché le billet pour le Mondial et rendu heureux le public. Il faut maintenant s’atteler à bien préparer la participation à la coupe du monde car le niveau de la compétition sera bien relevé que celui des qualifications”.
Partager!