River Plate refuse de jouer à Madrid

 

Comme BocaRiver s’oppose à la décision de la Confédération sud-américaine.

Dans un communiqué publié ce samedi, le club acte son refus de changer le lieu du match, dénonçant une décision qui « dénaturalise l’affrontement, nuit à ceux qui ont acheté leur billet et met à mal l’égalité des chances en enlevant au club la possibilité de recevoir le match » . Le club rappelle par ailleurs qu’il ne saurait être tenu responsable des heurts survenus samedi dernier car ils ont eu lieu dans un espace dont étaient chargées les autorités publiques, et que les 66 000 supporteurs présents au Monumental ne pourront pas, en raison du coût du déplacement assister au match à Bernabéu. 

H.B.M