Tennis-Zbidi:  « L’annulation par l’ATP de l’Open de Tunis est injuste »

Tennis
Slimène Zbidi, président du tennis club de Tunis (TCT) a estimé que la décision de l’Association des joueurs de tennis professionnel (ATP) d’annuler l’Open de Tunis, suite à l’attaque terroriste du musée du Bardo, « est injuste et inattendue ».
Lors d’une conférence de presse tenue samedi au TCT, Slimène Zbidi a affirmé que le comité directeur du club a entrepris les contacts nécessaires avec les responsables de l’ATP, qui veille à l’organisation du tournoi pour leur demander des explications, les convaincre de revenir sur leur décision et les rassurer quant à la capacité des autorités tunisiennes de garantir toute la protection nécessaire aux participants.
« Mais l’ATP, qui nous avait promis une première fois, verbalement, de revoir sa décision, nous a annoncé jeudi dernier sa décision finale d’annuler le tournoi », a -t-il souligné.
Le président du TCT s’est dit étonné de cette décision « surtout, a-t-il dit que la Tunisie abrite avec succès depuis quelques jours de nombreux évenements sportifs, culturels et sociaux ainsi que des activités tennistiques comme les championnats d’Afrique des jeunes, les élections de la conféderation africaine et les réunions du bureau executif de la féderation internationale de tennis organisés la semaine dernière dans notre pays, qui se sont très bien déroulés ».
Sur un autre plan, Zbidi a indiqué que le TCT va faire de son mieux pour assurer les meilleures conditions de réussite à l’Open féminin qui se tiendra du 4 au 9 avril prochain, soulignant que ce tournoi sera une bonne opportunité pour montrer la capacité de la Tunisie à abriter avec succès les évènements sportifs internationaux en géneral et du tennis en particulier. Il a ajouté dans ce contexte que le TCT est en train de refléchir sur l’idée d’inviter en marge de cet Open quelques vedettes du tennis mondial.
Il a insisté sur l’importance de conjuger les efforts et d’oeuvrer à soutenir le tennis tunisien, formant le voeu de voir les présidents de la confédération africaine de tennis et de la féderation internationale appuyer le TCT dans ses efforts de convaincre l’ATP de revenir sur sa décision, même si cette dernière reste intransigeante.
De son côté, Selma Mouelhi, présidente de la fédération tunisienne de tennis a déploré l’annulation de ce tournoi.
« Est-ce que l’ATP aurait pris cette décision si la même chose s’était produite en Europe? Les attaques terroristes ont aussi touché de nombreux pays mais aucun évènement sportif n’a été pour autant annulé », a ajouté la présidente de la FTT.