Un but suffira au CSS


En dépit de sa défaite au match aller à Kitwe, le CS Sfaxien tentera de défendre jusqu’au bout ses chances de qualification pour les demi-finales en recevant ce dimanche au stade Mhiri la formation zambienne de Nkana FC pour le compte des quarts de finale retour.

Battu sur le score de 2 buts à 1, le représentant tunisien qui pourra profiter de la règle du but à l’extérieur n’a besoin que d’une courte victoire pour valider son billet pour le dernier carré.

Si plusieurs facteurs ont été derrière la courte défaite encaissée au match aller (plusieurs absences, fatigue, long voyage,..), le CS Sfaxien n’aura pas cette fois de prétextes à Sfax, en présence d’un groupe renforcé par le retour de plusieurs de ses cadres tels que Alaa Marzouki (blessure) et Firas Chaouat (suspension), sans oublier la présence attendue de milliers de supporters acquis à sa cause.

Auréolés d’une victoire remportée jeudi à Radès dans le classico de la 18e journée face au Club Africain (1-0), succès qui leur a permis de retrouver leur place de dauphin, les Sfaxiens aborderont cette rencontre sous les meilleurs auspices.

Animés par la volonté de reconquérir un titre qu’ils avaient remporté à trois reprises (2007, 2008, 2013), les Sfaxiens tenteront de jouer le tout pour le tout afin de décrocher un résultat probant et éviter de recourir aux tirs au but pour se départager; un mauvais scenario que l’équipe avait déjà vécu lors des quarts de finale de sa dernière coupe de la CAF, en 2017, face au FUS Rabat (1-0, 0-1) et qui a vu les Marocains l’emporter grâce aux tirs au but.

Les Noir et Blanc doivent donc redoubler de concentration et de vigilance pour ne pas encaisser de buts qui leur coûteraient chers. Une tâche qui fait appel à tout le potentiel technique et physique sfaxien et à tout le savoir-faire du technicien néerlandais qui pourrait conclure en beauté son parcours avant son départ annoncé du club en fin de saison.

La formation zambienne, qui se trouve depuis jeudi dernier à Sfax est venue avec un groupe composé de 18 joueurs. L’équipe qui n’a jamais atteint un stade aussi avancé de la compétition continentale tentera de s’accrocher à son avantage acquis au match aller ou de le conforter.

Une mission qui semble un peu difficile en présence d’un effectif amoindri par les blessures et qui sera amputé des services de son capitaine Walter Bwalya, des attaquants Freddy Tshimenga, buteur au match aller, et Harrison Chisala, tandis que son milieux kenyan Musa Mohammed est suspendu.

Rappelons que la confédération africaine a désigné le Sud-africain Victo Miguel de Freitas Gomes pour diriger la rencontre dont le coup d’envoi sera donné à partir de 17h00.