Violences et anarchie après ESM-CA


Des actes de violence et d’anarchie ont suivi le coup de sifflet final du match de la 23e journée de L1 ESMetlaoui-Club Africain (1-0), mercredi à Redayef.

L’arbitre Nasrallah Jaoudi a donné le coup d’envoi avec 40 minutes de retard en raison du refus du public du Club Africain de quitter le stade.

Championnat professionnel, dites-vous ?