ASS-CSHL ( 1-2) La palme à Rabï Bouzid

ASS-CSHL ( 1-2) 
La palme à Rabï Bouzid

Synopsis

Stade municipal de Soliman
Public présent en nombre
Pelouse en parfait état
Temps venteux, température caniculaire
Score à la mi-temps: ( 0-0)
Score final: (1-2 )
Buts: Mohamed Ali Ben Hamouda  65′(ASS);Marselin Kopko 79′, Rabï Bouzid 85′(CSHL)
Joueurs avertis: Rami Bouchniba ( ASS); Amine Nefzi, Zied Ben Salem, Boubaker Sangaré, Rabï Bouzid (CSHL)
Expulsion: Mehrez Ben Rajah pour somme d’avertissements
Corps arbitral: Mokhtar Dabbous,Amine Barkallah,Tarek Jelassi.
                        4ème: Walid Ouni ;Commissaire:Mohamed Hédi Bakir.
Formations en présence:
ASS:Saifeddine Mahouachi, Yosri Zalaouti,Hamza Ltifi, Aymen Ben Mahmoud, Elyes Brini, Oussama Ben Ayed,Walid Dhahri(cap)(Aziz Chtioui), Tidjani Anane (Maher Boulabiar), Rached Arfaoui, Mohamed Ali Ben Hamouda, Rami Bouchniba.
Entraîneur: Chaker Meftah
CSHL: Hamza Behi (cap), Amine Nefzi, Mehrez Ben Rajah, Kacem Ouni, Farès Meskini,Islam Riahi ( Firas Sakouhi), Ghaieth Sghaier, Boubaker Sangaré, Ouday Belhadj(Nassim Chachia), Zied Ben Salem (Rabï Bouzid), Marselin Kopko .
Entraîneur: Hatem Missaoui
Dès les premiers abords de la ville on percevait qu’elle se préparait à y célébrer un événement important. Le fait que le club local y évolue pour la première fois de sa longue histoire en national ( A) et  à la maison qui plus est  justifie grandement cet enthousiasme  et cet engouement populaires. Le tout Soliman de ne jurer que par une victoire historique dans le dessein d’étrenner dans les meilleures conditions et sous les meilleurs auspices cette première rencontre parmi les ténors dans ses murs. Une formation aguerrie avec une forte composante « sang et or » donc des joueurs habitués au haut niveau et rompus aux dures batailles. Les Hammam-Lifois manquant de jus pour n’avoir disputé qu’une petite rencontre amicale contre les divisionnaires de l’EOGK ne se présentent pas en victimes expiatoires en dépit de tous les aléas qu’ils ont endurés durant la trêve. Une farouche détermination de leur part pour mettre un terme au mauvais sort qui ne cesse de s’abattre avec acharnement sur eux. Adel Daâdaâ redevenu plus proche du groupe leur ayant promis une prime substantielle sous la douche. De quoi les booster et accroître considérablement  leur motivation et autre implacable volonté à rentrer avec escarcelle pleine à la maison.

La première mi-temps  

Pas de round d’observation du moment que les visiteurs par le truchement de Zied Ben Salem ( 3′) de la tête faillirent ouvrir la marque suite à une balle stratégique finement exécutée des confins de la zone de réparation locale et contrée par Hamza Behi. Réplique des Cap-Bonnais et toujours sur une balle arrêtée tirée par Walid Dhahri mais sans grande conséquence. ( 15′) La transversale supplée le gardien Hamza Behi en renvoyant un boulet de canon décroché par Rached Arfaoui.Yosri Zalaouti ( 25′) s’infiltre dans la zone visiteuse mais se fait contrer in-extremis alors qu’il s’apprêtait à  conclure.(43′) Walid Dhahri tire en force un coup franc à la limite de la zone adverse mais son cuir est intercepté par Hamza Béhi idéalement placé. (45′) Rami Bouchniba à quatre pas de Hamza Béhi expédie son cuir dans les nuages alors que le but paraissait tout fait.Une première période au jeu décousu avec de rares véritables occasions tant il est vrai que le vent violent et tourbillonnant avait inexorablement gâché le spectacle.

La reprise

(51′) Ouday Belhadj tente sa chance mais sans grand danger pour la défense locale. Apparition de Maher Boulabiar et Aziz Chtioui pour conférer davantage de percussion chez les poulains de Chaker Meftah. Et les choses ne traînèrent guère du moment que juste après, l’ex « sang et or » Mohamed Ali Ben Hamouda (65′)parvint à propulser les siens devant en inscrivant le premier but de la rencontre ( 1-0).Aziz Chtioui rate une occasion en or pour corser la note alors qu’il était tout seul devant le gardien banlieusard ( 76′).

Coaching gagnant de Hatem Missaoui  
Hatem Missaoui eut recours à Rabï Bouzid et Nassim Chachia pour secouer le cocotier. Il ne crut pas si bien faire : Une balle stratégique latérale déposée avec minutie par Rabï Bouzid (79′)sur la tête de Marselin Kopko qui ne se fit pas prier pour remettre les pendules à l’heure (1-1). Rabï Bouzid sur un nuage double la mise ( 85′) pour les Hammam-Lifois dans une euphorie inexplicable des siens  ( 1-2). Première ô combien victoire de la saison pour les banlieusards qui se remettent à respirer. Les Cap-Bonnais n’ont pas démérité et auront d’autres occasions de rachat car ils ont montré de belles choses.

Mohamed Sahbi RAMMAH