Belaili s’excuse et reprend les entrainements avec Al Ahli

Youcef Belaili a été réintégré l’équipe saoudienne d’Al Ahli après avoir présenté ses excuses et aussi après que son père soit intervenu en sa faveur.

Le différend entre l’ailier algérien Youcef Belaili et son club d’Al Ahli est réglé. Alors que la rupture semblait consommée, tout est subitement rentré dans l’ordre entre les deux parties. Parce que le joueur a fait amende honorable et aussi parce que son père est venu plaider sa cause et demander à la direction du club saoudien de passer l’éponge. 

C’est ce que révèle le quotidien algérien Compétition.

Pour rappel, Belaili s’est fait remarquer jeudi dernier en exprimant son mécontentement à la suite de son remplacement au milieu de la seconde période. 

Déçu, il a quitté la pelouse la tête baissée, sans un regard pour son entraineur et en donnant un coup de pied dans une bouteille se trouvant à proximité. Une réaction qui lui a valu les remontrances de sa direction.

À chaud, l’ancien joueur de l’Espérance de Tunis a aussi indiqué en direct à un journaliste venu l’interviewer qu’il n’était pas content de son sort. Et qu’une explication avec ses responsables était nécessaire pour tirer tout au clair.

L’entrevue en question a bien eu lieu. Mais, au lieu de formuler un quelconque reproche à sa hiérarchie, Belaïli s’est résigné à présenter ses excuses. Devant la menace d’une sanction qui pesait sur lui, et sentant qu’il avait peut-être dépassé les bornes, le champion d’Afrique a fait son mea-culpa.