Football : L’Egypte et l’Afrique du Sud

officiellement candidates à l’organisation de la CAN 2019 Après le retrait de l’organisation de la CAN 2019 de football du Cameroun et le désistement surprenant du Maroc, qui a décidé de ne pas présenter sa candidature pour l’accueillir, l’Egypte et l’Afrique du Sud ont officialisé, jeudi soir, leurs candidatures pour accueillir cette compétition. Le Ghana est également cité comme possible recours à la veille de la date limite du dépôt des candidatures pour remplacer le Cameroun, qui s’est vu retirer l’organisation de la compétition. Selon la CAF, qui ne commentait pas jeudi les intentions ou les déclarations de candidatures de chacun, la liste définitive des pays candidats sera annoncée samedi, après la clôture ce vendredi à minuit. Le pays hôte de la CAN, prévue du 15 juin au 13 juillet, sera connu le 9 janvier. Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a indiqué lundi que « tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une short list de candidats avec leur évaluation et des notations claires ». Il est à rappeler qu’après le retrait de l’organisation au Cameroun en 2019, la CAF a décidé d’attribuer l’édition 2021 à ce pays et l’édition 2023 à la Côte d’Ivoire, selon M. Ahmad. Cela a poussé la fédération ivoirienne à saisir jeudi le Tribunal arbitral du sport, l’instance se disant « surprise d’apprendre que le président de la CAF a décidé de sa seule autorité, et sans aucune concertation préalable avec elle, de réattribuer au Cameroun l’organisation de l’édition 2021 confiée jusque-là à la Côte d’Ivoire ». Quant à la Guinée, elle pourrait obtenir l’édition 2025 mais, selon la CAF, ce pays n’avait pas encore fait officiellement acte de candidature pour 2023, ce qui maintient un flou supplémentaire.