Hayatou sous le choc

Issa-Hayatou
Le président de la CAF, Issa Hayatou, réagit à la mort de Senzo Meyiwa. Dans une correspondance, le dirigeant indique que les mots ne suffisent pas à exprimer la tristesse qui l’a envahie quand il a appris l’assassinat de ce joueur qui s’était acquitté jusqu’alors avec « fierté et responsabilité » de ses obligations de joueur et capitaine, tant de la sélection nationale sud-africaine que de son club, les Orlando Pirates.
Issa Hayatou  évoque le choc et la consternation suscités par le décès tragique et brutal de ce « jeune footballeur talentueux et prometteur ». « Nos pensées vont à sa famille et ses proches », écrit le président de la CAF qui, en son nom propre, celui du comité exécutif de l’institution et de l’ensemble de la famille du football africain a présenté ses condoléances « à la famille du défunt, à la SAFA, à Orlando Pirates et à tous ceux qui connaissent Meyiwa. »