L1: la valse des entraineurs

Hamadi-Daou
Mourad Okbi a été désigné nouvel entraîneur du S.Gabésien pour succéder à Hammadi Daou, limogé après la défaite essuyée en déplacement face au CS Hammam-lif (0-1), au terme de la 8e journée de Ligue 1, confirmant la valse désormais coutumière des entraîneurs en début de chaque saison.
Ce revers a précipité le départ du technicien sfaxien qui avait pris lui même la relève sur Lotfi Kadri démissionnaire dès la première journée en aout dernier. Le début de la saison 2014-2015 du S.Gabésien contraste avec son démarrage très réussie la saison dernière sous la conduite de Chiheb Ellili.
Avec deux victoires, 2 nuls et 4 défaites, la formation sudiste occupe la modeste 12e place avec 8 points avec 6 longueurs d’avance seulement sur les deux lanternes rouge, EGS Gafsa et l’AS Djerba. La valse des entraîneurs en Ligue 1 se poursuit ainsi avec ce nouveau limogeage.
L’Espérance ST, champion sortant, s’est séparée de deux entraîneurs d’affilée, le Hollandais Ruud Krol, après un départ catastrophique en phase de poule de Ligue des Champions, puis du technicien français Sebastien de Sabre, limogé lui aussi pour une succession de contre- performances en Ligue des champions et Ligue 1.
Depuis les « sang et or » sont dirigés par l’ex-joueur du club Khaled Ben Yahya qui tente tant bien que mal à redresser la barre. Vainqueur difficile dimanche de l’ES Meltaoui (1-0), après deux journées infructueuses, le champion sortant reste dans le sillage du peloton de tête avec la 5e place (12 pts), à 7 points.
L’Etoile du Sahel a changé également de technicien en s’attachant les services de Faouzi Benzarti qui a succédé au Serbe Dragan Cvetkovic qui été limogé après l’élimination de l’Etoile en coupe de la CAF par Sewé Sport de Côte d’Ivoire. Le CS Sfaxien a fait de même en limogeant le Français Philippe Troussier pour n’avoir pas pu le qualifier pour la finale de la Ligue des champions d’Afrique.
Le poste a été confié depuis à l’ex-joueur du club, Ghazi Ghrairi qui a enregistré de bons résultats avec les « noir et blanc », troisième au classement avec 12 points.
L’ES Metlaoui a changé aussi d’entraîneur avec la désignation de Habib Mejri à la place de Mourad Khatoui. Celui-ci avait conduit le club à l’accession en Ligue mais n’a pu confirmer les bons résultats de l’équipe lors de l’exercice précédent qui lui avait permis de se maintenir.
Le club du bassin minier continue de peiner en s’enlisant à la 14e place de barragiste (5 pts). La dernière journée de Ligue 1 a failli coûter sa place également à Nabil Kouki à la tête de EGS Gafsa après la très lourde défaite à domicile du club sudiste face au C.Africain (0-4).
Mais la direction du club a confirmé l’ex-joueur « rouge et blanc » dans son poste, lui accordant un sursis. Après 8 journées disputées, EGS Gafsa ferme la marche en compagnie l’AS Djerba avec 3 points et court toujours derrière sa première victoire de la saison, mettant sur la corde raide l’entraîneur Abdelhay Ben Soltane.