L2: « Une mesure d’ordre sécuritaire »

FTF
Le déroulement des rencontres play off de la Ligue 2 de football professionnel tous les vendredis « est une mesure d’ordre sécuritaire du ressort des forces de sécurités indépendante de notre volonté et qui a eu l’aval des clubs concernés », a précisé le vice-président de la Ligue Nationale de Football Professionnel (LNFP), Hichem Mannai.
« La LNFP va trancher la question des terrains qui abriteront les rencontres du play off dont le coup d’envoi sera donné dimanche prochain à la lumière des autorisations d’homologation des autorités concernées », a précisé le vice-président de la Ligue à l’agence TAP, en marge du tirage au sort effectué, mardi au siège de la Radio des Jeunes.
Il a indiqué que les six clubs qualifiés ont présenté des propositions sur les stades neutres à désigner (en dehors du gouvernorat de chaque club), à l’exception de l’US Ben Guerdane qui accueillera ses adversaires, par commun accord, et la Ligue va les examinera sur la base des autorisations d’homologation. Hichem Mannai a précisé que les rencontres se dérouleront en présence de 200 supporters pour chaque club hôte et 20 invitations nominatives pour le club visiteur.
« Nous sommes aussi soucieux d’assurer une couverture télévisée pour les rencontres afin de permettre au public sportif de suivre tout le parcours du play off au terme duquel 3 clubs seront promus en Ligue 1″, a-t-il ajouté.
Concernant le match barrage entre l’AS Oued Ellil et le SS Sfaxien, le vice-président de la Ligue a indiqué qu’il serait programmé en principe le 10 avril prochain au stade Chedli Zouiten à huis clos, en attendant de plus amples concertations.
Les six clubs qualifiés au play off sont l’US Ben Guerdane, le Sfax RS, l’AS Sidi Bouzid, l’AS Kasserine, l’O.Kef et l’ES Hammam-Sousse.