« La joie du peuple ! »

La presse tunisienne s’est félicitée de l’exploit réalisé lundi soir à Ismailya par la sélection nationale de football qui s’est qualifiée pour les quarts de finale de la coupe d’Afrique des nations CAN-Egypte 2019 aux dépens du Ghana aux tirs au buts 5-4 (1-1 dans le temps réglementaire) après un rendement peu convaincant au premier tour.

Dans sa Une intituée “L’esprit est de retour” le quotidien Achourouk souligne que l’équipe a réussi à faire tomber le Ghana et à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN. La Tunisie a montré son véritable niveau et à brisé le signe indien qui la poursuit depuis des décennies devant cet adversaire qu’elle n’a jamais pu battre.

“Cette qualification va donner plus d’élan aux joueurs pour la suite de la compétition, souligne l’auteur de l’article tout en remerciant le gardien Farouk Ben Mustapha pour sa belle prestation lors de la séance des tirs au but en arrêtant un pénalty et a grandement contribué à la qualification malgré qu’il a été écarté des buts au premier tour pour une faute de main lors du match face à l’Angola.

Sous le titre “La joie du peuple” le journal “Essabah” affirme que la qualification des Aigles de Carthage a donné beaucoup de joie et de satisfaction aux tunisiens. éIls se sont envolés dans le ciel d’Ismailia et offert au peuple, qui en avait besoin, une immense joie. C’était attendu depuis le début du match, que l’équipe allait forcer l’exploit et faire tomber le Ghana” estime l’auteur de l’article.

Dans sa Une sous le titre “la forte personnalité de l’équipe met fin au signe indien”, le quotidien Essahafa écrit que l’équipe s’est qualifiée pour les quarts de finale après une victoire difficile et méritée, ajoutant qu’elle a réussi a briser le signe indien et s’est réhabilitée après le rendement peu convaicant affiché au premier tour.

“La CAN démarre maintenant” selon le journal affirmant que l’équipe a déjoué tous les pronostics qui ne la voyaient pas arriver en quarts de finale et a réussi a sortir le Ghana. Le peuple a raison d’être content de cette qualification car elle a été arrachée face à une équipe très forte qui s’est imposée à chaque fois sur la Tunisie dans les différentes phase finales de la CAN.

Sous le titre jusqu’au bout de la nuit” Le journal la Presse souligne qu’avec e la détermination et beaucoup de volonté, les joueurs ont fait honneur au football tunisien et que c’est un qualification amplement méritée.

“Pourvu que le miracle tunisien en cette CAN d’Egypte ne s’arrête pas en si bon chemin c’est tout le mal que nous souhaitons à nos Aigles qui ont assuré leur envol en décrochant avec biro leur billet pour les quarts de finale” écrit en conclusion le quotidien.