La Tunisie cherche sa deuxième médaille de bronze

Tunisie et Nigeria vont tenter de se consoler en prenant la 3e place de la Coupe d’Afrique des nations lors de la « petite finale » mercredi, après des demi-finales à rebondissements et aux dénouements cruels.

La Tunisie et le Nigéria ont vu leurs espoirs de finale s’envoler. 

Les Aigles de Carthage ont vécu un match fou face au Sénégal : un penalty raté par chaque équipe, une prolongation, un but contre leur camp à la 100e minute et un penalty pour eux d’abord sifflé, puis annulé après recours à l’assistance vidéo à la 115e. Et le rêve d’un deuxième titre s’envole.

Un csc aussi pour les Super Eagles contre l’Algérie, mais en début de match, puis un penalty obtenu grâce à la vidéo pour égaliser et enfin un coup franc magistral de l’Algérien Riyad Mahrez encaissé à l’ultime minute. Envolé aussi l’espoir d’un quatrième sacre.

Avant d’atteindre le dernier carré, la Tunisie s’était montrée laborieuse. Après trois nuls et une qualification par la petite porte en huitièmes, elle a eu recours aux tirs au but pour écarter le Ghana et n’a finalement gagné son premier match qu’en quarts contre la surprise Madagascar (3-0).

Plus convaincant en poules, le Nigeria a ensuite sorti le tenant du titre, le Cameroun, en huitièmes puis l’Afrique du Sud en quarts avant une élimination face à l’Algérie, équipe la plus impressionnante de cette CAN. 

« Nous avons joué contre l’équipe la plus forte du tournoi mais nous étions aussi très bons, maintenant nous voulons revenir avec la troisième place », a espéré le sélectionneur allemand du Nigeria, Gernot Rohr en conférence de presse.

Face aux Tunisiens, les Nigérians pourront s’appuyer sur leur expérience des « petites finales ». Ils ont déjà fini sept fois à la troisième place de la CAN contre une fois pour les Tunisiens en… 1963. Mais le sélectionneur de la Tunisie, le Français Alain Giresse a déjà décroché le bronze dans la compétition, c’était avec le Mali en 2012.

« Le match sera très difficile physiquement, mais nous allons tout essayer pour atteindre la troisième place », a prévenu l’ancienne gloire des Bleus.

 Autre enjeu de ce match, la place de meilleur buteur de cette édition, convoitée par le Nigérian Odion Ighalo. Seul en tête du classement avec 4 buts, l’attaquant tentera de distancer le Sénégalais Sadio Mané et les Algériens Riyad Mahrez et Adam Ounas, en embuscade avec trois buts et qui s’affrontent en finale vendredi.

A noter que lors de ce match pour la troisième place, si les deux équipes sont à égalité à l’issue du temps réglementaire, elles disputeront une séance de tirs au but sans passer par la prolongation.