Les Aigles pour une consolation

L’équipe nationale tunisienne de football clôturera sa participation à la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations, organisée en Egypte du 21 juin au 19 juillet, en disputant le match de classement face au Nigeria, mercredi à partir de 20h (heure tunisienne) au Stade Essalem au Caire avec l’ambition de décrocher une troisième place de consolation.

La Tunisie, battue en demi-finale par le Sénégal dans les prolongations (0-1), disputera le match de classement pour la quatrième fois de son histoire, après avoir remporté une rencontre en 1962 et concédé la défaite aux éditions de 1978 et 2000.

Après un bon parcours lors de la CAN 2019, les protégés de Alain Giresse auront à cœur de terminer leur campagne africain sur une bonne note..

Les coéquipiers d’Elyès Skhiri seront face à un nouveau challenge et un à adversaire nigerian de valeur, pour confirmer leur progression, à la lumière des évaluations techniques divergentes de la performance des Aigles Carthage Eagles au cours de la CAN 2019. Certains observateurs ont estimé positive la campagne des coéquipiers de Taha Yassine Khenissi pour avoir failli atteindre l’ultime étape de la compétition et d’autres affirment que les Aigles de Carthage ont accompli un bilan moyen où la chance a joué un grand rôle avec un premier tour médiocre avec, une seule performance, celle de la qualification aux tirs au but pour les quarts de finale aux dépens du Ghana. Le Nigeria est donc un sérieux test après la défaite en demi-finales.

En tout état de cause, la formation de Alain Giresse a réussi la prouesse d’atteindre l’avant-dernière étape de la compétition après une longue absence de 15 ans. Le match de classement sera de ce fait une bonne occasion pour confirmer ses progrès, combler les lacunes et capitaliser les points forts.

On prête l’intention au sélectionneur national Alain Giresse, objet de critiques malgré la qualification pour les demi-finales, de renouveler la confiance à la plupart des joueurs ayant disputé la demi-finale face au Sénégal afin de maintenir les équilibres techniques et tactiques.

Le moral et la volonté de triompher à nouveau, seront le clou de l’équipe tunisienne avant le match contre le Nigéria, ce que Naim Sliti a traduit par son profond regret après la sortie des Aigles de Carthage en demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

“Nous sommes ravis de ce que nous avons accompli dans cette compétition africaine, a-t-il déclaré. Il était vrai que notre départ avait été difficile dans le tournoi, mais nous avions ensuite accompli un bon sursaut à partir des huitièmes de finale”, a-t-il estimé.

“Nous avons affronté de grandes équipes comme le Ghana et le Sénégal. Nous avons joué le match qu’il fallait en demi-finales et nous espérions atteindre la séance des tirs au but, d’autant que la rencontre a été équilibré et qu’il n’y avait pas d’équipe plus forte que l’autre”, a-t-il ajouté.

Le milieu de terrain offensif de Dijon a présenté ses excuses aux supporters tunisiens, soulignant dans le même temps que ses coéquipiers “auront à coeur de remporter le match pour la troisième place et décrocher la médaille de bronze”.

“Je pense que nous avons atteint l’objectif en nous qualifiant pour la demi-finale et nous espérons réussir un meilleur parcours lors des prochaines phases finales”, a-t-il conclu.

L’équipe tunisienne s’appuiera sur la même composition de la ligne arrière avec quelques remaniements dictés par l’état de santé de plusieurs éléments, notamment un possible retour du gardien de but Farouk Ben Mustapha et la disponibilité de Wajdi Kechrida malgré la bonne prestation de Mohamed Drager. Le poste de troisième pivot reste en ballottage entre Aymen ben Mohamed et Ghailane Chaalali alors que Farjani Sassi pourrait être laissé au repos et céderait sa place à Karim Aouadhi. Le ligne d’attaque sera probablement composée de Naim Sliti, Wahbi Khazri et Taha Yassine Khenissi, compte tenu de la forme physique précaire de Youssef Msakni.

Cependant, la tâche ne sera pas de tout repos devant une équipe nigériane qui a montré de bonnes qualités en demi-finale contre l’Algérie, ne s’inclinant qu’en toute fin de match sur un superbe frappe de coup franc de Ryadh Mehrez, et compte dans ses rangs des joueurs professionnels évoluant dans les championnats espagnol, anglais et chinois, notamment le buteur Ighalo.

Celui-ci a exprimé sa profonde tristesse après la défaite des Green Eagles en demi-finale. “Nous devons tirer les leçons des erreurs commises lors du match contre l’Algérie afin d’éviter de ne pas chuter de nouveau face à la Tunisie lors du match pour la troisième place”, a prévenu l’attaquant du club chinois Shanghai Shenhua.