L’ESS et le CA savent-ils voyager ?

Le leader étoilé et son dauphin, le Club Africain seront à l’épreuve du déplacement dimanche respectivement à Bizerte et à Gafsa à l’occasion de la reprise du championnat de la Ligue 1 pour le compte de la 8e journée qui s’ouvre samedi avec un match avancé opposant le CS Hammam-lif au Stade Gabésien.
La formation banlieusarde qui se familiarise avec son stade fétiche rénové, après une longue indisponibilité, aura l’avantage du terrain pour renouer avec le succès, après avoir été battue lors de la dernière journée en déplacement par le CS Sfaxien (1-2).
Classé à la 6e place qu’il partage avec quatre autres clubs, le CS Hammam-lif (9 pts) tentera de décrocher son 4e succès pour progresser au classement mais aura fort à faire devant une bonne équipe sudiste même si elle tarde à retrouver sa forme de la saison écoulée et a besoin de points pour s’extraire de la zone de relégation avec une modeste 13e place (7 pts) après sept journées disputées. Dimanche, le leader, qui a réussi un parcours sans faute avec 6 victoires impressionnantes, dont six de suite et un nul, espère continuer sur cette belle lancée loin de ses bases pour consolider sa place en tête du tableau (19 pts).
Les Etoilés ont fait grosse impression en inscrivant 12 buts sans avoir encaissé le moindre but. Un record qu’ils seront déterminés à préserver d’autant que le gardien Aymen Mathlouthi, en cas de titularisation, affiche une forme étincelante, confirmée par sa grande performance lors de la victoire de la sélection nationale devant le Senégal (1-0), mercredi à Monastir, en éliminatoires de la CAN 2015. Un déplacement à Bizerte qui ne sera pas toutefois de tout repos pour le club sahélien face à un adversaire nordiste, très poussif certes en ce début de saison avec une seule victoire remportée lors de la 3e journée, mais qui a besoin de points précieux pour améliorer son classement (11e, 8 pts).
Une belle empoignade en perspective.
Le dauphin clubiste, qui maintient la cadence lui aussi avec trois points de retard seulement sur le leader, effectuera également un déplacement difficile à Gafsa. Le club de Daniel Sanchez qui nourrit cette saison de grandes ambitions reste sur deux victoires problantes, face au S.Gabénsien (2-0) et l’AS Marsa (3-0). Avec cinq victoires, un nul et une seule défaite, face au leader, le club de Bab Djedid tient bien la route. Sur le papier, les « rouge et blanc » semblent beaucoup mieux lotis (deuxième meilleur attaque avec 11 buts) que leur adversaire (deuxième plus faible défense avec 13 buts encaissés) qui reste en quête de son premier succès. Mais leur voyage au Sud ouest sera un nouveau test de la solidité du groupe devant un adversaire dos au mur, au classement préoccupant après trois nuls et trois défaites, avec un match en moins qu’il disputera début novembre face au CS Sfaxien.
 Le CS Sfaxien et le S.Tunisien qui se partagent la 3e place avec l’ES Zarzis (11 pts) évolueront également à l’extérieur. Le vice-champion de Tunisie sera à l’épreuve à Kairouan pour confirmer sa victoire de la journée précédente face au CS Hammam-lif et accentuer la pression sur le duo de tête. Une mission bien délicate pour les « noir et blanc » face un solide adversaire aghlabide, difficilement battu à domicile par le leader, qui occupe la 6e place (9 pts) et compte la 3e meilleure attaque du championnat.
Le S.Tunisien se déplacera également pour affronter l’AS Gabès sur son terrain. La formation du Bardo qui a bien entamé la saison n’a plus réussi à s’imposer depuis la 4e journée.
Tenu en échec à deux reprises et battu lors des trois dernières journées, le club de Lasaad Dridi tentera de redresser la barre pour éviter de se faire distancer. Sa mission sera d’autant plus délicate loin de ses bases que le nouveau promu sudiste a besoin de points pour quitter la zone de relégation (13e, 7 pts).
L’Esperance ST qui suit à la 6e place (9 pts) aura l’avantage du terrain, face à l’ES Metlaoui, pour rectifier le tir après deux contre-performances (une défaite à la Marsa et un nul à Zarzis).
Le champion sortant, malgré l’absence de son meneur de jeu Oussama Darragi, contraint à un repos forcé de trois mois après une opération à la cheville, a les moyens de renouer avec le succès face à un adversaire en proie au doute.
Le club du bassin minier, qui s’est séparé à l’amiable avec l’entraîneur Chokri Khatoui pour insuffisance de résultats (14e place, 5 pts), aura un bien difficile défi à relever devant une formation « sang et or » déterminée à refaire son retard.
L’US Monastir qui partage avec le CS Hammam-lif, l’AS Marsa et l’Espérance la 6e place aura également le privilège d’accueillir l’AS Djerba, lanterne rouge, pour renouer avec la victoire après avoir concédé une lourde défaite qui a précipité le départ de l’entraîneur Mourad Okbi.
Le nouveau promu djerbien, qui court toujours derrière son premier succès de la saison, tentera l’exploit d’arracher ses trois premiers points, à défaut de décrocher un bon résultat nul, face un adversaire plus rompu en Ligue 1.
La formation de la Marsa effectue, pour sa part, un long et périlleux déplacement à Zarzis pour affronter les « sang et or » sudistes, les seuls avec le leader étoilée à rester invaincus, les deux clubs détenant également un record inégalé de sept matches sans avoir encaissé le moindre but. Logée à la 6e place, la formation de Mondher Kebaier aura à coeur de faire oublier son revers face au C.Africain et mettre fin à l’invincibilité des protégés de Skander Kasri.
Une mission en effet bien ardue, car si les « jaune et vert » et les « sang et or » restent peu prolifiques en attaque (3 buts marqués chacun), la formation locale peut compter sur une très solide défense.

 

Laisser une réponse