L’EST à une victoire du titre

L’Espérance de Tunis, leader du championnat de la ligue 1 du football professionnel, a remporté le classico face au CS Sfaxien (2-0), samedi à Sfax, en ouverture de la 22ème journée qui a vu également le dauphin clubiste concéder le nul à domicile face au CO Médenine (1-1).
 
Les sang et or ont bien profité ce samedi de leur déplacement réussi au stade Mhiri, associé au match nul concédé par leur poursuivant clubiste, pour creuser l’écart en tête du classement avec 53 points, à dix longueurs de leur dauphin (43 points), et n’ont besoin désormais que d’une victoire seulement remportée lors de la prochaine journée face à l’ES Metlaoui à Radès, pour conserver le titre pour la 27e fois de leur histoire.
 
Le leader a plié le match dans les 30 premières minutes du jeu suite à l’ouverture du score par Taha Yassine Khenissi à la 24e, suivie d’un second but de Saad Beguir à la 26e, les deux réalisations sur une passe de Anis Badri.
 
Les Sfaxiens ratent ainsi l’occasion de remonter sur le podium en vue d’une place qualificative à l’une des compétitions continentales, et se retrouvent 4e avec 37 points, à 16 longueurs de leur adversaire du jour.
 
A Radès, le CO Médenine a mis fin à une série de sept victoires d’affilée des clubistes en tenant en échec les coéquipiers de Sabeur Khelifa (1-1), dans un match marqué par des actes de violences commis par les supporters locaux et par la sortie sur blessure du gardien rouge et blanc, Atef Dekhili, suite à une intervention de son coéquipier devant les buts, lui causant une fracture du nez et de la bouche, et nécessitant son transport d’urgence vers une clinique.
 
Peu avant la blessure de Dekhili, Les Clubistes ont ouvert le score à la 31e par Mehdi Ouedhrefi, mais les visiteurs ont réussi à égaliser en seconde période grâce à Walid Naghmouchi (69), arrachant leur deuxième match nul de suite qui n’arrange pas la formation sudiste, avant dernière (17 points), et qui risque de se retrouver lanterne rouge en cas de victoire dimanche de l’ES Zarzis à Metlaoui.
 
En déplacement à Gabès, l’Etoile du Sahel n’a pu faire mieux qu’arracher un seul point face au Stade Gabésien (0-0). Un nul qui lui permet de conserver sa troisième place sur le podium avec 40 points, tandis que les locaux occupent toujours la modeste 11e position avec 23 points qui risque de la partager dimanche avec l’US Ben Guerdane.
 
A Kairouan, les Aghlabides ont réussi une bonne opération en disposant de la formation de l’AS Gabès sur deux buts de Sabri Zaidi (45) et Abubakar Sylla (57) leur permettant de conforter leur place dans le ventre mou du tableau. Quant aux visiteurs dont c’est la troisième défaite de suite, paratgent la 9e place avec le CA Bizertin avec 25 points chacun.
 
Les Bizertins ont en effet renoué avec la victoire après deux défaites consécutives, en allant s’imposer au Bardo face au Stade Tunisien (1-2) grâce à deux réalisations de Firas Belarbi (51) et Mehdi Ressaissi (65). Un succès qui permet à l’équipe du nord de s’éloigner du bas du tableau à une longueur de son adversaire du jour qui concède lui sa deuxième défaite de suite (26 points).