Volley-ball: la Tunisie conserve son titre continental

Les Tunisiens restent les maîtres du volley-ball en Afrique. Deux ans après avoir mis fin à l’hégémonie égyptienne, les Aigles de Carthage ont conservé leur titre dimanche 28 juillet en battant le Cameroun en finale (3-2). C’est le 10e sacre de la Tunisie, nation la plus titrée du continent.

Le trophée de champion d’Afrique était en Tunisie, et il reste en Tunisie. En 2017, les Tunisiens parvenaient enfin à mettre un terme à la domination sans partage que l’Égypte imposait à toute l’Afrique en matière de volley-ball. Au Caire, les Aigles de Carthage giflaient les Pharaons (3 sets à 0, 25-22, 25-20, 25-15), qui venaient pourtant d’enchaîner six sacres consécutifs de champions d’Afrique sans interruption.

Ce dimanche 28 juillet, en finale de l’édition 2019, la Tunisie a souffert chez elle à Tunis, mais elle n’a pas cédé son titre au Cameroun (3 set à 2, 25-23, 20-25, 24-26, 25-21, 15-13).

Les Lions indomptables, qui courent après un troisième sacre au Championnat d’Afrique de volley après ceux de 1989 et de 2001, ont tenu la dragée haute à leurs adversaires, en dépit d’une finale jouée en terrain adverse. Le Cameroun a pris le premier set de peu (23-25) mais a ensuite tremblé quand la Tunisie a égalisé dans la deuxième manche (25-20), puis a pris l’avantage au troisième set (26-24). Dans une ambiance survoltée, les Lions indomptables, dos au mur, se sont sublimés et ont empoché le quatrième set (25-21) et arraché ainsi la cinquième manche décisive. Une manche que la Tunisie n’a pas laissée échapper (15-13).

Les Tunisiens deviennent ainsi les premiers à inscrire leur nom dix fois au palmarès du Championnat continental. L’Égypte suit avec 8 titres, et l’Algérie et le Cameroun viennent ensuite avec 2 titres. 

Dans le match pour la troisième place de cette édition 2019, l’Algérie a battu l’Égypte 3 sets à 1 (23-25, 25-22, 25-16, 25-20).