Connect with us

flashnews

A quoi joue exactement ce paranoïaque de Wadi Jari ?

C’est certain que l’on est en train de jubiler et de pavoiser du côté de Wadii Jari après le premier verdict rendu par le TAS et qui rejette la procédure accélérée introduite par le CS Chebba pour suspendre la mise en application du gel de ses activités sportives. D’ailleurs aussitôt ce premier jugement apparu , notre vénérable instance fédérale toute extasiée par cette victoire diabolique a versé dans un triomphalisme indescriptible en publiant le communiqué de la délivrance.Il n’ y manquait que de fêter en grandes pompes ce succès machiavélique ; de porter Wadi Jari en triomphe et de convier ses acolytes au plus copieux des festins.Il y a de quoi pour pavaner pour ce paon déplumé.Le calendrier des matches barrages a été rapidement établi. La reprise du miséreux championnat a été fixée quitte à ce que la pandémie du Coronavirus fasse d’autres ravages pourvu que son plan de vengeance aille jusqu’au bout et que le C.S de Chebba soit exclu de la Ligue 1. En paranoïaque déclaré et en tortionnaire sadique , il veut mettre l’Etat ; le Gouvernement et le Ministère devant le fait accompli. Par tous les moyens , il veut gagner du temps pour sortir vainqueur de ce bras de fer avec le président du C.S de Chebba Taoufik Mkacher. Contrairement à ce qu’il avait déclaré dans ses théâtrales apparitions médiatiques , il n’ a jamais cherché une issue pacifique à ce conflit. En maître incontesté en matière de fourberie et d’hypocrisie, il avait tenu des propos de compassion et de solidarité envers Chebba .Mais dans le dos , il a tout manigancé pour que le TAS ne traite pas ce dossier d’une manière accélérée. Pire que ce président de la FTF avec ses magouilles ; ses stratagèmes et sesmalices , la Tunisie n’en a jamais connu et croisé. Est ce une attitude et un comportement digne d’un nouveau membre du bureau exécutif de la CAF ?

Mounir Gaïda
Advertisement