Connect with us

Foot National

Ligue 1: Qui complétera la liste des 16 ?


Pour le strict respect de l’éthique
La décision, attendue du reste, prise par le collège des clubs présents à l’Assemblée Générale de la FTF d’officialiser le retour du CS Chebba parmi les ténors n’a pas manqué de soulever une autre problématique de taille et non des moindres : Quinze boites forment désormais la Nationale (A) en l’occurrence : EST, ESS,CSS,USBG,CA,ASS,REJICHE,OB,USTa,ESM,USMo,CAB,CSHL,ESHS et le CSChebba. Deux options à se présenter de prime abord alors aux décideurs : Deux poules formées respectivement de  (7 et 8) clubs ou le recours aux barrages. La première approche est à écarter logiquement car elle avantagerait certains au détriment des autres. Reste la seconde solution.


Deux ou quatre clubs concernés ?
Une précision de taille pour commencer, nous ne roulons pour personne dans cette affaire et n’avons une dent contre aucun candidat à l’accession. Mais l’attitude de plus d’une partie nous interpelle : Réclamer un peu partout et crier sur les toits que le ST (29points) partait nettement avec les suffrages devant la JSK n’ayant totalisé à l’épilogue de l’exercice écoulé que (3 points) est une aberration monumentale. Cet écart de (26 points) quoique monstre n’autorise personne à éliminer les Aghlabides et à annihiler leurs chances de postuler au palier supérieur. De quel droit s’arrogent certaines voix à condamner les Kairouanais sous le prétexte illogique de leur maigre moisson la saison passée ? Donc normalement un match d’appui est à programmer entre stadistes et centristes pour désigner l’heureux élu. Mais attention, dans la foulée les deux divisionnaires OM et ESZ ayant raté le coche de l’accession réclament également leur part du gâteau, entendre participer à un tournoi à quatre regroupant les ST, JSK, OM et ESZ sur des terrains neutres.


Décision imminente
L’on s’achemine en toute vraisemblance vers un tournoi à quatre, histoires de ne léser personne dans cette affaire en donnant leurs chances à parts égales aux quatre boites en cours  » théoriquement » en course pour l’octroi du fameux et ô combien cher sésame. Toute autre approche ouvrirait largement la porte à de véhémentes réclamations, à des recours interminables voire l’implication encore une fois de l’arbitrage de Lausanne ….
Mohamed Sahbi RAMMAH  

Advertisement